{Article d’invité} Qu’est-ce que la kinésithérapie en santé pelvienne ?

Les dysfonctionnements du plancher pelvien sont plus courants que vous ne l’imaginez et l’une des raisons qui expliquent que vous n’en sachiez rien est… Chhhhhut… Que personne n’en parle !

Les muscles de notre plancher pelvien font leur travail en toute discrétion et assistent la vessie, l’intestin ainsi que les fonctions sexuelles. Ils apportent également une contribution majeure en maintenant notre ceinture abdominale gainée et notre dos en bonne santé. Cependant, nombre d’entre nous ne sont pas conscients de l’existence de ces muscles et ne font donc presque rien pour les garder en bonne santé et les utiliser correctement !

Saviez-vous qu’il est anormal d’avoir des fuites urinaires lorsque vous riez, toussez ou éternuez ? Il n’est pas normal d’avoir mal lorsque vous utilisez des accessoires menstruels ou que vous avez des rapports sexuels ! Il n’est pas normal non plus de ressentir une pression, une lourdeur ou une douleur dans la zone pelvienne ! Et surtout, les exercices de Kegel ne conviennent PAS à tout le monde. Et lorsqu’ils sont recommandés, ils sont souvent pratiqués de façon incorrecte, en utilisant bon nombre de muscles, sauf ceux qui importent !

Les gens me demandent souvent : tu fais QUOI ? Les kinésithérapeutes en santé pelvienne sont des professionnels enregistrés qui sont experts dans le traitement des problèmes pelviens. Comme c’est le cas pour les spécialistes d’autres domaines, notre objectif est d’aider nos patients à reprendre leurs activités diurnes et nocturnes aussi vite que possible ! Ce qui nous distingue, ce sont nos exercices destinés à évaluer les muscles du plancher pelvien, directement à partir du vagin ou du rectum. Généralement, cela suscite des réactions allant de l’étonnement à la curiosité. Les réponses sont extrêmement variées et beaucoup de gens sont souvent sceptiques, mais cela ne me pose aucun problème, car cela me donne l’occasion de parler d’une sujet qui me passionne !! Trêve de chuchotements… Entrons dans le vif du sujet !!!

Qu’est-ce que cela a à voir avec la coupe The DivaCup et les soins menstruels ? Tout ! Les muscles du plancher pelvien participent de façon importante au placement de la coupe The DivaCup et au confort d’utilisation général. Un plancher pelvien en bonne santé contribue à une utilisation sans souci de ce produit qui est si avantageux pour un pelvis sain.

Pour en savoir plus sur la kinésithérapie en santé pelvienne, rendez-vous ici. Vous pourrez également obtenir l’aide d’un spécialiste dès aujourd’hui en effectuant une recherche en ligne. Si vous vous trouvez au Canada, le site web Pelvic Health Solutions contient une liste de spécialistes de la kinésithérapie en santé pelvienne en exercice en Ontario et en Alberta.

Keri Martin Vrbanac
Kinésithérapeute enregistrée/kinésithérapeute en santé pelvienne
B.A., B.P.H.E., B.Sc (P.T.)

Keri est kinésithérapeute en santé pelvienne et elle possède la clinique A Body In Motion Rehabilitation en Ontario, au Canada. Keri pratique la kinésithérapie depuis 1997, date à laquelle elle a obtenu avec succès son diplôme de kinésithérapie de l’Université de Toronto. La carrière de Keri l’a amenée en Australie et aux États-Unis avant de la ramener au Canada, où elle s’est installée, plus précisément à Conestogo, avec son mari et ses deux adorables filles ! La passion de Keri pour la santé pelvienne est inextinguible. D’ailleurs, elle suit régulièrement des formations pour satisfaire son engouement et rester au fait des dernières actualités. Keri est membre de l’Association canadienne de physiothérapie, de l’Ontario Physiotherapy Association, de l’International Pelvic Pain Association, de la National Vulvodynia Association et de l’Association for Continence. Vous pouvez contacter Keri à l’adresse abodyinmotion@theboardwalkmedical.com.

DivaCup

J’ai donc acheté la coupe The DivaCup… Et maintenant ?

Félicitations pour avoir choisi la coupe The DivaCup !

Vous êtes fièrement sortie du magasin, votre coupe à la main et la tête haute, et vous attendez impatiemment l’arrivée de vos prochaines règles. Ou alors, vous avez rapidement fourré la boîte dans votre sac et vous êtes précipitée vers la sortie en espérant que personne ne vous a vue.

Quelle qu’ait été votre expérience à l’achat de la coupe The DivaCup, félicitations !

Demain, à l’approche du début de votre cycle, vous ouvrirez ce petit paquet flambant neuf, en sortirez la coupe The DivaCup et vivrez un pur moment de joie… C’est ce que nous espérons en tout cas.

En vérité, nombre de nouvelles utilisatrices parviennent à une utilisation réussie de la coupe The DivaCup au bout de quelques jours, voire quelques cycles, ce qui est tout à fait normal. En réalité, cela est bien plus courant qu’on ne le pense. Contrairement aux tampons, la coupe The DivaCup s’insère différemment et vous incite à être plus proche et intime avec votre santé vaginale.

Nous avons pris le temps de discuter avec notre équipe de soin des consommatrices (de véritables gourous de la coupe menstruelle) afin de connaître les conseils qu’elles donneraient à de nouvelles utilisatrices. Elles nous ont livré de nombreuses idées à explorer que nous avons rassemblées pour vous ci-dessous.

DivaCup

 

Lisez le manuel d’utilisation !

Tout d’abord, veuillez lire le manuel d’utilisation. Tandis que vous vous en sortirez sans mal avec votre rangement pour armoire sans même avoir lu le manuel d’instructions, vous ne pouvez ignorer le manuel d’utilisation de la coupe The DivaCup. De plus, votre vagin mérite ce qu’il y a de mieux et la coupe The DivaCup est en mesure de lui offrir cela. Le manuel d’utilisation ne se contente pas d’expliquer comment insérer, tourner et enlever la coupe The DivaCup, il donne également de l’assurance aux nouvelles utilisatrices.

Avant d’essayer la coupe The DivaCup, assurez-vous de nettoyer minutieusement la coupe (et vos mains) en utilisant de l’eau chaude et le DivaWash ou un savon doux, sans huile ni parfum. Si vous avez les ongles longs, assurez-vous également de bien les nettoyer et de les couper un peu.

À utiliser durant les menstruations uniquement !

Nombre de nos Divas sont si impatientes d’essayer la coupe qu’elles décident de la porter en dehors de leur période de menstruations. C’est une mauvaise idée pour de nombreuses raisons. La coupe est prévue pour être utilisée seulement pendant les menstruations, ce qui signifie que le flux menstruel est un élément essentiel d’une utilisation réussie. Si vous vous surprenez à penser : « quel mal y a-t-il à s’entraîner à l’avance ? », arrêtez-vous tout de suite ! Si la coupe est insérée en dehors de la période des menstruations, elle risque de ne pas se glisser aussi facilement (et d’être très inconfortable), car le canal vaginal est souvent moins lubrifié. En outre, la coupe ne s’ouvrira pas aussi aisément, ce qui peut rendre le retrait difficile et se conclure par une expérience plutôt désagréable dans l’ensemble.

Détendez-vous! Non vraiment, détendez-vous !

Peut-être vous demandez-vous ce que les gens entendent par : détendez votre plancher pelvien ! Prenez rendez-vous avec un kinésithérapeute en santé pelvienne. Le spécialiste ne vous montrera pas seulement comment détendre votre plancher pelvien, mais il vous apprendra également l’importance de ses muscles pour les autres composants de votre anatomie.

Pour beaucoup de nouvelles utilisatrices, la coupe The DivaCup peut être dure, car elle est différente et bien plus grosse qu’un tampon. Si vous ajoutez à cela une tension musculaire, l’insertion peut se transformer en une véritable lutte acharnée. En cas de tensions musculaires, l’insertion sera désagréable et la coupe ne s’ouvrira probablement pas ou ne se placera pas dans le bon angle. La raison en est que ce sont les muscles vaginaux qui maintiennent la coupe en place. Et bien qu’ils soient censés s’étirer et se contracter naturellement, si vous vous sentez nerveuse ou stressée au moment d’insérer la coupe, vos muscles réagiront avec intensité.

Alors, comment détendre son plancher pelvien ?

Pour détendre votre plancher pelvien, prenez une inspiration profonde, puis expirez en visualisant les muscles du plancher pelvien se décontracter. (La sensation est similaire à celle ressentie lorsque vous pouvez enfin uriner après vous être retenue.) Vous pouvez également essayer d’imaginer que vos muscles vaginaux tiennent une balle et la relâchent lorsque vous expirez. Vous devez ressentir la respiration profonde dans votre ventre et pas seulement dans vos poumons.

Choisir le bon angle est primordial !

Les instructions recommandent d’insérer la coupe horizontalement, mais qu’est-ce que cela veut dire exactement ?

Contrairement au tampon qui s’insère vers le haut, la coupe s’insère horizontalement, en la dirigeant vers votre coccyx. Faites comme suit : prenez votre coupe et placez-la sur le côté sur une surface plane (telle qu’une chaise). Faites glisser la coupe vers le dossier de la chaise. Ceci est un mouvement horizontal.

J’ai donc acheté la coupe The DivaCup... Et maintenant ?

Lorsque vous effectuez l’insertion, faites très attention au poignet de la main qui tient la coupe. Assurez-vous que vous ne tournez pas votre poignet vers le haut, mais que vous le maintenez bien droit au moment de l’insertion. Si vous tournez votre poignet pendant l’insertion, il est probable que la coupe s’insère vers le haut plutôt qu’à l’horizontale. Nous vous recommandons également d’essayer notre option de pliage « pousser vers le bas », qui permet à la coupe de se glisser et de s’ouvrir plus facilement, de sorte que vous puissiez mieux la placer à l’ouverture. Lorsque vous insérez la coupe horizontalement, vous devez la sentir glisser et se mettre en place à la base du canal, puis s’ouvrir. Si vous sentez la coupe bouger vers le haut du canal, il est probable qu’elle ne soit pas complètement ouverte. Se tenir debout une jambe posée sur le rebord de la baignoire peut également aider à détendre les muscles.

J’ai donc acheté la coupe The DivaCup... Et maintenant ?

Évitez les lubrifiants

Bien que l’utilisation de lubrifiant avec la coupe The DivaCup puisse paraître logique, nous recommandons de ne pas en user, car cela pourrait altérer l’intégrité du silicone et de l’environnement vaginal. Comme la coupe The DivaCup reste en place pendant un délai de 12 heures, si du lubrifiant est utilisé pour insérer la coupe, il va perdurer dans le canal durant la même période et potentiellement causer une irritation du canal. Nous recommandons d’utiliser uniquement de l’eau chaude, ce qui permettra de chauffer la coupe. L’utilisation d’eau chaude combinée à la lubrification produite par le fluide menstruel devrait permettre à la coupe de se glisser plus facilement.

La rotation: une étape obligatoire et indispensable

Certaines se demanderont pour quelle raison nous préconisons d’effectuer une rotation de la coupe à 360 degrés. Le but est en fait de garantir que le sceau soit en place. Bien que vous puissiez sentir la coupe The DivaCup s’ouvrir lors de l’insertion, cela ne signifie pas forcément que l’ouverture s’est faite complètement. Souvent, on a l’impression que la coupe est ouverte, mais après l’avoir palpée, on se rend compte qu’une partie est encore repliée. Une fois la coupe insérée, essayez de glisser votre doigt le long du bord externe de la coupe et de votre paroi vaginale, en appuyant doucement sur les côtés de la coupe. Cela devrait ouvrir la coupe entièrement, créant une obstruction et permettant une rotation plus facile.
Si la coupe n’est pas entièrement ouverte, elle peut se déplacer vers le haut pendant l’utilisation, ce qui peut entraîner des difficultés lors du retrait.

J’ai donc acheté la coupe The DivaCup... Et maintenant ?

Le retrait !

Étant donné que le canal vaginal ne mesure que 7 à 10 centimètres de long, il est très peu probable que la coupe The DivaCup se perde à l’intérieur du vagin. Si la coupe n’est pas orientée dans le bon angle et entièrement ouverte à la base du canal vaginal, vous devrez peut-être passer plus de quelques secondes à la retirer. Lorsque la coupe est correctement placée, sa tige doit se situer à environ un centimètre de la vulve et être recouverte par les lèvres.

De même qu’à l’insertion, la clé du succès lors du retrait consiste à détendre vos muscles. Comme les muscles maintiennent la coupe en place, les tensions musculaires ne permettent pas de desserrer la coupe et de l’enlever. Une fois détendue, une astuce qui marche souvent consiste à se mettre debout et à poser une jambe sur le rebord de la baignoire. La raison pour laquelle cette position est utile est qu’elle permet d’aligner votre corps dans la même posture horizontale qu’au moment de l’insertion de la coupe. S’asseoir sur les toilettes et s’accroupir sont également de bonnes options, bien qu’elles puissent ajouter une tension supplémentaire sur le pelvis.

Après avoir pris de longues respirations profondes, poussez avec vos muscles abdominaux/pelviens (comme si vous effectuiez une défécation), puis insérez doucement votre pouce et votre index dans votre vagin jusqu’à ce que vous atteigniez la tige. Si vous ne parvenez pas à atteindre la tige tout de suite, continuez d’effectuer quelques respirations profondes et de pousser. Nous recommandons d’effectuer cinq respirations profondes entre chaque poussée. Un bain ou une douche chaude, ou une promenade peuvent également permettre de détendre les muscles.

J’ai donc acheté la coupe The DivaCup... Et maintenant ?

Lorsque vous atteignez la tige, tirez-la doucement jusqu’à ce que vous puissiez pincer fermement la base de la coupe et désobstruer le canal. La clé d’un retrait réussi se trouve en fait à la base de la coupe, non à la tige. Nombreuses sont nos Divas qui coupent la tige parce qu’elle peut irriter les lèvres. Une fois que vous avez une bonne prise sur la base avec votre pouce et votre index, pressez doucement la coupe et orientez-la légèrement de côté pendant que vous la déplacez d’un côté à l’autre afin de désobstruer le canal.
Il peut également s’avérer bénéfique de parler à un kinésithérapeute en santé pelvienne ou à votre fournisseur de soins de santé. Tous deux pourront vous fournir quelques informations concernant la force des muscles et du plancher pelvien. Certaines clientes peuvent éprouver des difficultés en raison de muscles faibles tandis que d’autres auront des difficultés lors du retrait à cause de muscles tendus. En savoir plus sur la santé pelvienne ici.

Nettoyez la coupe The DivaCup toutes les 10 à 12 heures

Il est très important de nettoyer la coupe The DivaCup toutes les 10 à 12 heures en utilisant de l’eau chaude et notre DivaWash. Si vous ne nettoyez pas la coupe entre chaque utilisation, elle est susceptible de dégager de mauvaises odeurs et de vous causer des irritations. Assurez-vous que les quatre trous autour du bord sont propres afin de garantir que la capsule est en place et étanche. De nombreux produits de nettoyage sont disponibles sur le marché, mais vos meilleures options sont le DivaWash et le savon doux sans huile ni parfum. Une liste d’ingrédients à éviter est consultable sur notre page web de soin et nettoyage.

DivaWash

Faites votre premier essai de la coupe The DivaCup en journée !

Notre équipe de soin des consommatrices est là pour vous aider. Cependant, ce sont des personnes comme vous et moi qui souhaitent pouvoir profiter de leur famille. Si vous hésitez à essayer la coupe The DivaCup, nous vous recommandons de l’essayer dans la journée (8 h 30 – 16 h 30 HNE), afin de pouvoir contacter notre équipe pour toute question ou demande. Nous recommandons de ne pas essayer la coupe pour la première fois avant d’aller vous coucher. La raison est que, pendant notre sommeil, nos muscles se détendent. Si la coupe n’est pas placée correctement et entièrement ouverte à la base du canal vaginal, elle peut se déplacer vers le haut pendant l’utilisation. Lorsque vous maîtriserez l’insertion, le port de la coupe la nuit sera un pur bonheur ! Grâce à la coupe The DivaCup, un monde où vos draps sont propres le premier jour de votre cycle n’est plus un rêve mais une réalité.

Entrez en contact avec notre équipe à l’adresse support@divacup.com, au numéro 1-866-444-9482 ou en utilisant notre formulaire de contact en ligne. Notre tutoriel vidéo ci-dessous contient également des images utiles. De plus, vous pouvez à tout moment consulter notre manuel d’utilisation en ligne pour référence.

Nous sommes conscients de vous avoir donné beaucoup d’informations à digérer, mais sommes convaincus qu’elles seront d’une aide précieuse lorsque vous aurez vos prochaines règles et que vous utiliserez la coupe The DivaCup pour la première fois.

{Article d’invité} Le saignement menstruel excessif : signes, symptômes et traitement

Tout d’abord, je tiens à remercier le personnel exceptionnel de DivaCup de m’avoir permis de publier un article invité cette semaine ! La Coupe The DivaCup est une solution géniale qui permet aux femmes d’évaluer et de gérer leur flux. Encore merci !

Abordons maintenant le sujet qui nous intéresse…

La malédiction. Tante Flo. Les rouges. Quel que soit le nom qu’on lui donne, le saignement menstruel nous concerne toutes en tant que femmes, que cela nous plaise ou non.

Pour certaines, les menstruations ne sont rien d’autre qu’un rappel pénible, importun et parfois douloureux de leur capacité à procréer. Pour d’autres, comme moi et des millions de femmes à travers le monde, les menstruations étaient ou sont un véritable cauchemar avec des saignements utérins abondants, voire excessifs.

  • Imaginez que vous portiez une couche pour adulte, un tampon superplus et une protection de nuit alors que vous présidez une réunion du conseil d’administration.
  • Imaginez que vous rencontriez le meilleur ami de votre futur époux pour la première fois et que vous laissiez une trace rouge sur sa chaise blanche hors de prix au moment de partir.
  • Imaginez que vous dormiez sur un matelas gonflable posé sur le sol de votre chambre durant trois nuits tous les mois afin d’éviter de maculer votre literie de sang.
  • Imaginez que du sang coule dans vos chaussures lorsque vous vous levez pour accueillir un nouveau client pour la première fois.
  • Imaginez que vous vous entendiez dire que votre vie pourrait être en danger si vos prochaines menstruations sont comparables aux précédentes.

The UnHysterectomy: Solving Your Painful, Heavy Bleeding Without Major Surgery

Ce récit n’est pas une histoire fictive imaginée pour créer un effet dramatique ou capter l’attention. Ce sont des histoires vraies que j’ai moi-même vécues ou qui m’ont été racontées par des femmes avec qui je me suis entretenue pour mon livre, The UnHysterectomy: Solving Your Painful, Heavy Bleeding Without Major Surgery.
Ce qui me fascine le plus dans les histoires que ces femmes ont partagées avec moi, c’est que chacune d’entre elles, sans exception, pensait que ses douleurs et saignements étaient normaux, quelque chose qu’elle devait simplement supporter.

Certaines ont souffert pendant sept à dix ans avant de chercher un traitement ou se sont entendu dire par leur docteur et gynécologue que tout cela était dans leur tête.

Voilà un scoop pour vous, Mesdames, il n’est pas normal de saigner autant !

Le saignement menstruel excessif, dorénavant un terme clinique médicalement accepté dans les nouvelles directives de traitement publiées par la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC) et l’American College of Obstetricians and Gynecologists (ACOG), est la cause directe d’un grave problème de santé pesant pour les femmes, leurs familles et la société en général, affectant jusqu’à 30 pour cent de femmes en âge de procréer.

Au Canada, le saignement menstruel excessif est aujourd’hui défini comme une perte excessive de sang menstruel qui interfère dans la qualité de vie physique, sociale, émotionnelle et/ou matérielle de la femme […] et qui peut se produire seule ou en combinaison avec d’autres symptômes.

Qu’est-ce qui peut influencer notre cycle ?

  • Les hormones
  • Le stress
  • Le surpoids ou l’insuffisance pondérale
  • Faire trop d’exercice
  • Certains médicaments
  • Certains états de santé

Qu’est-ce qui provoque des saignements menstruels excessifs ?

À l’exception de certaines pathologies telles que les cancers des ovaires, de l’utérus ou du col de l’utérus, qui peuvent entraîner des saignements utérins anormaux même après la ménopause, la plupart des saignements menstruels excessifs peuvent être attribués à d’autres affections plus bénignes telles que :

  • Les fibromes (des tumeurs non cancéreuses, ce dont je souffrais) Au Canada, les fibromes sont la cause principale des hystérectomies.
  • L’adénomyose (épaississement de l’utérus)
  • L’endométriose (développement de tissus utérins en dehors de l’utérus)
  • Les polypes (des masses bénignes)
  • Les kystes
  • Le syndrome ovarien polykystique
  • L’hyperplasie utérine (la muqueuse de l’utérus devient trop épaisse)
  • La maladie de Willebrand

Signes et symptômes

Il n’existe pas deux femmes avec des menstruations similaires. Il est donc difficile de déterminer exactement ce qui peut constituer des saignements menstruels excessifs. La SOGC donne des définitions en page S6 de ses nouvelles directives, publiées dans le numéro de mai du Journal d’obstétrique et gynécologie, que vous pouvez télécharger ici.
De manière générale, cependant, il y a quelques signes et symptômes de saignements menstruels excessifs à surveiller :

  • Avoir à changer de protection ou de tampon toutes les heures, ou remplir une coupe menstruelle toutes les 2 à 3 heures
  • Tremper votre literie, votre pyjama, vos vêtements ou vos sièges
  • Dépenser des sommes d’argent inhabituelles en fournitures chaque mois
  • Avoir des caillots
  • Avoir, en se levant, du sang qui gicle
  • Modifier votre agenda professionnel ou social afin de l’adapter à votre cycle
  • La sensation que votre estomac est plein
  • De l’anémie
  • Une fatigue chronique
  • De la difficulté à vous concentrer ou à comprendre certaines choses
  • Des saignements après la ménopause (en ce cas, vous DEVEZ consulter votre médecin IMMÉDIATEMENT)

Les traitements

Depuis 2013, grâce à un déchaînement des hautes technologies et à des percées médicales en matière de diagnostics et de traitements, les femmes souffrant de saignements menstruels excessifs ont à leur disposition un éventail complet de traitements n’impliquant pas forcément le recours à l’hystérectomie.

Des moins invasives aux plus invasives, certaines options de traitement incluent :

  • L’attente sous surveillance
  • La contraception
  • Le traitement hormonal
  • La chirurgie, y compris la myomectomie, l’ablation de l’endomètre, l’embolisation de l’artère utérine (difficile à trouver au Canada) et les ultrasons focalisés (qui deviennent de plus en plus accessibles grâce aux essais menés au Sunnybrook Hospital à Toronto)
  • L’hystérectomie

Choisissez judicieusement

Tous les gynécologues ne vous parleront pas de la gamme complète de traitements disponibles (ils ne connaissent pas forcément tous les traitements existants). C’est ce que j’ai découvert personnellement dans mon parcours et lors des nombreuses interviews que j’ai menées pour mon livre.
En tant que femmes, nous avons parfois besoin de parler en notre nom et de prendre différents avis avant de trouver un docteur susceptible de nous proposer les traitements que NOUS voulons et non ceux qu’IL veut prodiguer.
Malheureusement, certains médecins n’ont pas connaissance de tous les traitements existants ou ne savent simplement pas effectuer de procédures moins invasives.

Demandez et vous recevrez
Vous ne savez pas combien de femmes osent maintenant réclamer de meilleurs soins auprès de leurs médecins après avoir lu mon livre, grâce aux connaissances acquises. Elles ont gagné une certaine confiance en elles et cela est gratifiant pour moi.

Remarques finales

Si vous soupçonnez des saignements menstruels excessifs chez vous, décrochez votre téléphone immédiatement et appelez votre médecin de famille pour prendre rendez-vous ou allez directement chez un gynécologue, car si vous résidez aux États-Unis, vous n’avez pas besoin d’être orientée par votre médecin.

  • Un diagnostic précoce est primordial
  • Arrêtez de penser que tout ce sang est normal

Comme je le dis également dans mon livre, une solution géniale pour évaluer votre flux est l’utilisation d’un produit comme la coupe The DivaCup, qui permet d’estimer la quantité de sang que vous perdez au quotidien.

Vous souhaitez tomber enceinte ?
Ma toute dernière pensée va aux jeunes femmes souhaitant résoudre leur problème de saignement menstruel excessif sans faire une croix sur la possibilité de tomber enceinte. Sachez que certains traitements mentionnés, tels que les ablations, sont seulement destinés aux femmes ayant passé l’âge de procréer.
Cela dit, il existe de nombreux traitements permettant d’enlever les fibromes tout en préservant la fertilité. Vous DEVEZ simplement demander des informations avant d’accepter n’importe quelle intervention chirurgicale sérieuse.

Pour obtenir confirmation des informations fournies, lisez l’histoire de Shannon sur mon site web et vous verrez de quoi je parle.

Avertissement : Les informations et opinions données ici ne remplacent pas les conseils d’un médecin. Seuls votre docteur ou un professionnel de santé qualifié peuvent vous donner des conseils et des recommandations concernant votre situation. Cet article et le livre, The UnHysterectomy: Solving Your Painful, Heavy Bleeding Without Major Surgery présentent des informations documentées et écrites par une patiente pour des patientes. Certains témoignages contenus dans le livre sont hétérogènes dans le but de protéger la vie privée des personnes interrogées. Des experts médicaux ont vérifié la pertinence des informations médicales. Cependant, les informations fournies ne doivent pas être utilisées comme unique source d’information sur l’hystérectomie et les solutions de rechange. Tout a été mis en œuvre afin de présenter un compte-rendu objectif de cette question. Toute erreur ou omission n’est pas intentionnelle. Holly Bridges, ses héritiers, administrateurs, successeurs, agents et ayants droit ne peuvent être considérés responsables de tout préjudice ou dommage causé par l’utilisation des informations fournies dans cet article de blog et la publication référente.

Holly Bridges : Auteur

Holly Bridges est une patiente, auteur et défenseur d’une gynécologie peu invasive, qui propose des solutions de rechange à l’hystérectomie. Pendant 15 ans, elle a été journaliste à la CBC Radio and Television et animatrice de talk-show au Canada. Elle est une spécialiste accréditée des relations publiques comptant 30 ans d’expérience dans le domaine du journalisme et de la communication. Elle a gagné cinq récompenses pour ses écrits. The UnHysterectomy: Solving Your Painful, Heavy Bleeding Without Major Surgery est son premier livre.

Prenez grand soin de votre DivaCup

DivaCup

Vous aurez bientôt vos règles et vous êtes plus que jamais prête, car vous maîtrisez enfin la manipulation de la coupe The DivaCup ! De l’insertion au retrait, la coupe The DivaCup est devenue votre accessoire menstruel favori !
Pourtant, il se peut que, mois après mois, vous vous posiez encore certaines questions du type : comment nettoyer ma DivaCup dans des toilettes publiques ? Ne vous inquiétez pas. Nous avons toutes les réponses à vos questions ! Nous avons pris le temps de nous entretenir avec nos expertes de l’équipe de soin des consommatrices. Elles nous ont donné les conseils et les astuces ci-dessous pour nettoyer et entretenir la coupe The DivaCup.

Votre premier cycle

Lorsque vous avez acheté la coupe The DivaCup pour la première fois, vous avez probablement ressenti une myriade d’émotions. De l’excitation à la petite crise de panique, vous vous êtes demandé comment pourrait se passer votre premier cycle avec la coupe The DivaCup, et en même temps, vous en espériez le meilleur. Avec appréhension, vous avez sorti la coupe The DivaCup de sa boîte et l’avez examinée de très près pour la première fois. Avant la survenue de vos règles, vous saviez que vous deviez nettoyer la coupe avant l’insertion (parce que le manuel d’utilisation de la coupe The DivaCup vous avait prévenue), mais avec quoi ? Comment ?

Laissez-nous vous expliquer !

Comme la coupe The DivaCup est fabriquée en silicone de qualité sanitaire, il y a quelques règles à suivre ! Pensez à laver votre coupe toutes les 10 à 12 heures (en fait, chaque fois que vous l’enlevez et l’insérez) avec notre DivaWash, un nettoyant à base de plantes et au pH neutre, idéal pour entretenir la coupe The DivaCup. Si vous ne trouvez pas de DivaWash chez votre détaillant le plus proche, l’utilisation d’un savon doux, sans huile ni parfum est également une bonne solution. Assurez-vous seulement d’ÉVITER d’utiliser les produits suivants lorsque vous nettoyez la coupe The DivaCup, car il a été démontré qu’ils altèrent le silicone de la coupe : le vinaigre, l’alcool, l’huile d’arbre à thé, le peroxyde d’hydrogène, le savon antibactérien, le désinfectant pour les mains, le bicarbonate de soude, les lingettes préhumidifiées, le liquide vaisselle, les savons parfumés, le savon de Castille ou à la menthe poivrée, ou tout autre savon à base d’huile, ainsi que l’eau de Javel et tout produit chimique.

DivaWash

Divawash, votre nouveau meilleur ami

Maintenant que vous connaissez les produits à utiliser et ceux à bannir quand vous nettoyez la coupe The DivaCup, je suis sûre que vous vous demandez comment procéder au nettoyage.
Comme nous l’avons évoqué précédemment, le DivaWash est votre nouveau meilleur ami lorsqu’il s’agit de nettoyer la coupe The DivaCup.

Au moment d’utiliser le DivaWash, pressez une quantité de la taille d’un pois dans votre paume et passez-la sous l’eau chaude. Faites mousser le nettoyant et utilisez vos doigts pour nettoyer minutieusement l’intérieur et l’extérieur de la coupe The DivaCup. Une bonne astuce consiste à enlever et nettoyer la coupe The DivaCup sous la douche ! Saviez-vous que vous pouvez également utiliser le DivaWash comme gel douche, crème à raser et nettoyant pour le visage ?! En savoir plus sur d’autres usages possibles du DivaWash ici.

Rincez complètement le DivaWash de la coupe. Il ne reste aucun résidu ! Bien qu’il soit fabriqué à base de plantes et qu’il ait un pH neutre, le DivaWash n’est pas à utiliser pour la toilette intime. L’eau chaude est tout ce dont vous avez besoin pour nettoyer cette zone.
Ce n’est pas encore terminé. Le plus important est de nettoyer les quatre petits trous situés sous le bord de la coupe. Ces quatre trous permettent à l’air de passer et garantissent que la capsule de la coupe reste en place après l’insertion.

Astuce : Lorsque vous nettoyez les quatre trous, étirez-les doucement pour les ouvrir et enlevez toute impureté restante. Vous pouvez également remplir la coupe d’eau, puis la couvrir avec votre paume et presser.
Après avoir nettoyé la coupe et les trous, vous pouvez soit la sécher en tapotant avec un linge propre, soit la laisser humide pour faciliter l’insertion.

Nettoyer la coupe The DivaCup dans des toilettes publiques ! Oui, publiques. 

L’une des questions les plus fréquemment posées au sujet de la coupe The DivaCup est : comment la nettoyer dans des toilettes publiques ? Laissez-nous vous expliquer ! Avant d’entrer dans les cabinets, assurez-vous de bien vous laver les mains avec du savon et de l’eau. Entrez dans les toilettes et enlevez la coupe. Videz le contenu de la coupe The DivaCup dans la cuvette des toilettes, comme vous le faites habituellement, et essuyez l’intérieur de la coupe avec du papier toilette humide.

Astuce : Prenez une bouteille d’eau potable avec vous ! Une fois chez vous, ou au moment opportun, nettoyez minutieusement la coupe The DivaCup en suivant les instructions de nettoyage fournies. Cette vidéo géniale de Lunapads contient également d’excellentes astuces ! En outre, repérer une toilette individuelle avec lavabo disponible peut s’avérer fort utile pour nettoyer la coupe The DivaCup lorsque vous sortez de chez vous.
Les mêmes instructions s’appliquent lorsque vous voyagez, assistez à un concert ou participez à un événement et que vous n’avez pas accès à des toilettes privées dans un délai de 10 à 12 heures. Le site web Her Packing List contient lui aussi d’excellentes idées concernant le nettoyage de la coupe The DivaCup lorsque vous assistez à un festival de musique en plein air.

Je n’ai plus mes règles, où ranger la coupe The DivaCup ?

Votre cycle s’est terminé et le temps est donc venu de ranger votre accessoire menstruel favori. Heureusement, la coupe The DivaCup est vendue avec une petite pochette en coton, idéale pour les voyages (elle ne prend pas de place dans votre valise), l’école, le travail ou le rangement. Après votre dernier retrait, prenez soin de nettoyer minutieusement la coupe The DivaCup et de la ranger dans la pochette. Préférez un endroit sec et aéré pour ranger votre pochette. Ne rangez pas la coupe The DivaCup dans un sac plastique, un récipient hermétique ou un espace sans circulation d’air. Évitez également de ranger votre pochette à côté de produits très parfumés tels que du maquillage ou des parfums.

Quand remplacer la coupe The DivaCup 

L’une des questions les plus fréquemment posées est : quand dois-je remplacer la coupe The DivaCup ? Comme la coupe The DivaCup est considérée comme un dispositif médical, il est en principe recommandé de remplacer votre coupe une fois par an. Mais, en fin de compte, la décision de remplacer la coupe au moment opportun vous appartient. Le silicone est très résistant, mais nous vous recommandons d’inspecter votre coupe régulièrement en cas d’irritation ou afin de détecter tout signe de détérioration (tel qu’un film collant ou poudreux, une décoloration grave ou une odeur nauséabonde, etc.). Si, pour quelque raison que ce soit, votre DivaCup présente l’un des signes ci-dessus, vous devrez envisager de la remplacer. En fonction de facteurs uniques pour chaque femme, tels que le pH vaginal, la qualité et la fréquence de nettoyage de la coupe, les types de nettoyants utilisés, etc., la durée de vie peut varier d’une coupe à l’autre.

Nettoyage au micro-ondes ou au lave-vaisselle ? 

Bien que de nombreux produits à base de silicone puissent être nettoyés au micro-ondes ou au lave-vaisselle, nous ne recommandons pas le nettoyage de la coupe The DivaCup dans ces appareils.

Faire bouillir ou ne pas faire bouillir

Telle est la question. Bien que faire bouillir la coupe The DivaCup puisse agir sur la décoloration et permettre un nettoyage plus minutieux de votre coupe, ce n’est pas une étape de nettoyage requise. Remarque : La coupe The DivaCup perdra naturellement de son éclat au cours du temps, mais cela ne compromettra pas sa fonctionnalité. Faire bouillir la coupe est vraiment une question de choix personnel. Si vous décidez de faire bouillir la coupe The DivaCup, assurez-vous d’utiliser les ustensiles spécialement conçus pour nettoyer la coupe et gardez un œil dessus afin d’éviter que l’eau ne s’évapore totalement. Une fois que l’eau commence à bouillir, remuez la coupe pendant 5 à 10 minutes. Faire bouillir votre coupe lorsque vous campez ou voyagez est également une excellente option de nettoyage si l’eau potable n’est pas facile d’accès.

Candidose : puis-je continuer à utiliser ma coupe ?

Comme si les sujets d’inquiétudes n’étaient pas assez nombreux, les femmes ont davantage tendance à développer des mycoses ou des infections bactériennes pendant leur cycle. Si vous développez une infection, il est important de ne pas utiliser la coupe The DivaCup jusqu’à ce que l’infection soit complètement guérie. Si vous portiez la coupe au moment où l’infection s’est déclarée, nous vous recommandons de remplacer votre coupe par une coupe neuve afin d’éviter toute nouvelle infection.

Prenez soin de la coupe The DivaCup 

La coupe The DivaCup prend soin de vous quand vous avez vos règles et vous permet d’avoir l’esprit tranquille, alors assurez-vous de rendre la pareille !

Il est important de suivre les conseils de soin et nettoyage adaptés à la coupe The DivaCup ! Consultez notre page web de soin et nettoyage ou les instructions détaillées de votre manuel d’utilisation.

Prenez grand soin de votre DivaCup. Elle le mérite amplement !