{Article d’invité} Le saignement menstruel excessif : signes, symptômes et traitement

Tout d’abord, je tiens à remercier le personnel exceptionnel de DivaCup de m’avoir permis de publier un article invité cette semaine ! La Coupe The DivaCup est une solution géniale qui permet aux femmes d’évaluer et de gérer leur flux. Encore merci !

Abordons maintenant le sujet qui nous intéresse…

La malédiction. Tante Flo. Les rouges. Quel que soit le nom qu’on lui donne, le saignement menstruel nous concerne toutes en tant que femmes, que cela nous plaise ou non.

Pour certaines, les menstruations ne sont rien d’autre qu’un rappel pénible, importun et parfois douloureux de leur capacité à procréer. Pour d’autres, comme moi et des millions de femmes à travers le monde, les menstruations étaient ou sont un véritable cauchemar avec des saignements utérins abondants, voire excessifs.

  • Imaginez que vous portiez une couche pour adulte, un tampon superplus et une protection de nuit alors que vous présidez une réunion du conseil d’administration.
  • Imaginez que vous rencontriez le meilleur ami de votre futur époux pour la première fois et que vous laissiez une trace rouge sur sa chaise blanche hors de prix au moment de partir.
  • Imaginez que vous dormiez sur un matelas gonflable posé sur le sol de votre chambre durant trois nuits tous les mois afin d’éviter de maculer votre literie de sang.
  • Imaginez que du sang coule dans vos chaussures lorsque vous vous levez pour accueillir un nouveau client pour la première fois.
  • Imaginez que vous vous entendiez dire que votre vie pourrait être en danger si vos prochaines menstruations sont comparables aux précédentes.

The UnHysterectomy: Solving Your Painful, Heavy Bleeding Without Major Surgery

Ce récit n’est pas une histoire fictive imaginée pour créer un effet dramatique ou capter l’attention. Ce sont des histoires vraies que j’ai moi-même vécues ou qui m’ont été racontées par des femmes avec qui je me suis entretenue pour mon livre, The UnHysterectomy: Solving Your Painful, Heavy Bleeding Without Major Surgery.
Ce qui me fascine le plus dans les histoires que ces femmes ont partagées avec moi, c’est que chacune d’entre elles, sans exception, pensait que ses douleurs et saignements étaient normaux, quelque chose qu’elle devait simplement supporter.

Certaines ont souffert pendant sept à dix ans avant de chercher un traitement ou se sont entendu dire par leur docteur et gynécologue que tout cela était dans leur tête.

Voilà un scoop pour vous, Mesdames, il n’est pas normal de saigner autant !

Le saignement menstruel excessif, dorénavant un terme clinique médicalement accepté dans les nouvelles directives de traitement publiées par la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC) et l’American College of Obstetricians and Gynecologists (ACOG), est la cause directe d’un grave problème de santé pesant pour les femmes, leurs familles et la société en général, affectant jusqu’à 30 pour cent de femmes en âge de procréer.

Au Canada, le saignement menstruel excessif est aujourd’hui défini comme une perte excessive de sang menstruel qui interfère dans la qualité de vie physique, sociale, émotionnelle et/ou matérielle de la femme […] et qui peut se produire seule ou en combinaison avec d’autres symptômes.

Qu’est-ce qui peut influencer notre cycle ?

  • Les hormones
  • Le stress
  • Le surpoids ou l’insuffisance pondérale
  • Faire trop d’exercice
  • Certains médicaments
  • Certains états de santé

Qu’est-ce qui provoque des saignements menstruels excessifs ?

À l’exception de certaines pathologies telles que les cancers des ovaires, de l’utérus ou du col de l’utérus, qui peuvent entraîner des saignements utérins anormaux même après la ménopause, la plupart des saignements menstruels excessifs peuvent être attribués à d’autres affections plus bénignes telles que :

  • Les fibromes (des tumeurs non cancéreuses, ce dont je souffrais) Au Canada, les fibromes sont la cause principale des hystérectomies.
  • L’adénomyose (épaississement de l’utérus)
  • L’endométriose (développement de tissus utérins en dehors de l’utérus)
  • Les polypes (des masses bénignes)
  • Les kystes
  • Le syndrome ovarien polykystique
  • L’hyperplasie utérine (la muqueuse de l’utérus devient trop épaisse)
  • La maladie de Willebrand

Signes et symptômes

Il n’existe pas deux femmes avec des menstruations similaires. Il est donc difficile de déterminer exactement ce qui peut constituer des saignements menstruels excessifs. La SOGC donne des définitions en page S6 de ses nouvelles directives, publiées dans le numéro de mai du Journal d’obstétrique et gynécologie, que vous pouvez télécharger ici.
De manière générale, cependant, il y a quelques signes et symptômes de saignements menstruels excessifs à surveiller :

  • Avoir à changer de protection ou de tampon toutes les heures, ou remplir une coupe menstruelle toutes les 2 à 3 heures
  • Tremper votre literie, votre pyjama, vos vêtements ou vos sièges
  • Dépenser des sommes d’argent inhabituelles en fournitures chaque mois
  • Avoir des caillots
  • Avoir, en se levant, du sang qui gicle
  • Modifier votre agenda professionnel ou social afin de l’adapter à votre cycle
  • La sensation que votre estomac est plein
  • De l’anémie
  • Une fatigue chronique
  • De la difficulté à vous concentrer ou à comprendre certaines choses
  • Des saignements après la ménopause (en ce cas, vous DEVEZ consulter votre médecin IMMÉDIATEMENT)

Les traitements

Depuis 2013, grâce à un déchaînement des hautes technologies et à des percées médicales en matière de diagnostics et de traitements, les femmes souffrant de saignements menstruels excessifs ont à leur disposition un éventail complet de traitements n’impliquant pas forcément le recours à l’hystérectomie.

Des moins invasives aux plus invasives, certaines options de traitement incluent :

  • L’attente sous surveillance
  • La contraception
  • Le traitement hormonal
  • La chirurgie, y compris la myomectomie, l’ablation de l’endomètre, l’embolisation de l’artère utérine (difficile à trouver au Canada) et les ultrasons focalisés (qui deviennent de plus en plus accessibles grâce aux essais menés au Sunnybrook Hospital à Toronto)
  • L’hystérectomie

Choisissez judicieusement

Tous les gynécologues ne vous parleront pas de la gamme complète de traitements disponibles (ils ne connaissent pas forcément tous les traitements existants). C’est ce que j’ai découvert personnellement dans mon parcours et lors des nombreuses interviews que j’ai menées pour mon livre.
En tant que femmes, nous avons parfois besoin de parler en notre nom et de prendre différents avis avant de trouver un docteur susceptible de nous proposer les traitements que NOUS voulons et non ceux qu’IL veut prodiguer.
Malheureusement, certains médecins n’ont pas connaissance de tous les traitements existants ou ne savent simplement pas effectuer de procédures moins invasives.

Demandez et vous recevrez
Vous ne savez pas combien de femmes osent maintenant réclamer de meilleurs soins auprès de leurs médecins après avoir lu mon livre, grâce aux connaissances acquises. Elles ont gagné une certaine confiance en elles et cela est gratifiant pour moi.

Remarques finales

Si vous soupçonnez des saignements menstruels excessifs chez vous, décrochez votre téléphone immédiatement et appelez votre médecin de famille pour prendre rendez-vous ou allez directement chez un gynécologue, car si vous résidez aux États-Unis, vous n’avez pas besoin d’être orientée par votre médecin.

  • Un diagnostic précoce est primordial
  • Arrêtez de penser que tout ce sang est normal

Comme je le dis également dans mon livre, une solution géniale pour évaluer votre flux est l’utilisation d’un produit comme la coupe The DivaCup, qui permet d’estimer la quantité de sang que vous perdez au quotidien.

Vous souhaitez tomber enceinte ?
Ma toute dernière pensée va aux jeunes femmes souhaitant résoudre leur problème de saignement menstruel excessif sans faire une croix sur la possibilité de tomber enceinte. Sachez que certains traitements mentionnés, tels que les ablations, sont seulement destinés aux femmes ayant passé l’âge de procréer.
Cela dit, il existe de nombreux traitements permettant d’enlever les fibromes tout en préservant la fertilité. Vous DEVEZ simplement demander des informations avant d’accepter n’importe quelle intervention chirurgicale sérieuse.

Pour obtenir confirmation des informations fournies, lisez l’histoire de Shannon sur mon site web et vous verrez de quoi je parle.

Avertissement : Les informations et opinions données ici ne remplacent pas les conseils d’un médecin. Seuls votre docteur ou un professionnel de santé qualifié peuvent vous donner des conseils et des recommandations concernant votre situation. Cet article et le livre, The UnHysterectomy: Solving Your Painful, Heavy Bleeding Without Major Surgery présentent des informations documentées et écrites par une patiente pour des patientes. Certains témoignages contenus dans le livre sont hétérogènes dans le but de protéger la vie privée des personnes interrogées. Des experts médicaux ont vérifié la pertinence des informations médicales. Cependant, les informations fournies ne doivent pas être utilisées comme unique source d’information sur l’hystérectomie et les solutions de rechange. Tout a été mis en œuvre afin de présenter un compte-rendu objectif de cette question. Toute erreur ou omission n’est pas intentionnelle. Holly Bridges, ses héritiers, administrateurs, successeurs, agents et ayants droit ne peuvent être considérés responsables de tout préjudice ou dommage causé par l’utilisation des informations fournies dans cet article de blog et la publication référente.

Holly Bridges : Auteur

Holly Bridges est une patiente, auteur et défenseur d’une gynécologie peu invasive, qui propose des solutions de rechange à l’hystérectomie. Pendant 15 ans, elle a été journaliste à la CBC Radio and Television et animatrice de talk-show au Canada. Elle est une spécialiste accréditée des relations publiques comptant 30 ans d’expérience dans le domaine du journalisme et de la communication. Elle a gagné cinq récompenses pour ses écrits. The UnHysterectomy: Solving Your Painful, Heavy Bleeding Without Major Surgery est son premier livre.

Posted in Diva Blog.
Facebook
Twitter
YouTube
Pinterest
LinkedIn
Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *